A la une

Le Marrakech du rire ou l’humour sans frontières

Fondé par Jamel Debbouze en 2010, le Marrakech du rire (MDR) s’est imposé en quelques années comme le plus grand festival francophone du stand-up. La 9 ème édition s’est tenue dans « la ville ocre » du 12 au 16 juin 2019.

« Un trait d’union entre les cultures », le message de Jamel Debbouze annonce la couleur de cet événement, devenu le berceau de l’humour francophone. À la rencontre de toutes les cultures et à travers une dérision caustique et non policée, le festival aime rire des préjugés. Dans sa promesse initiale de faire vivre le rire ensemble, le MDR excelle toujours à réunir des artistes venus de tous horizons, à l’image des marocains Jalil Tijani ou Humouraji, des français Florence Foresti, Malik Benthala ou bien des comiques d’Afrique de l’ouest comme le groupe Gala Afrika. « La sélection est très exigeante, alors on se sent forcément fière d’être appelée par Jamel et rentrer ainsi dans l’histoire du rire francophone du continent Africain », écrit Amoutati, membre du groupe tout en qualifiant l’humour d’Afrique de l’ouest de « fou, déjanté, décalé, chantant le nouchi (verlan local) ».

Des artistes talentueux

La cuvée 2019 s’est illustrée avec brio sur la scène du palais El Badii où une pléiade d’artistes se sont succédés, parmi lesquelles Bun Hay mean alias le chinois marrant, Florence Foresti, Malik Benthala, Waly Dia, Ines Reg, Booder, et bien d’autres humoristes talentueux. « Cela fait des années que je regarde le Marrakech du rire à la télé que j’entends les copains m’en parler comme l’événement incontournable de l’humour. Heureux d’être sur place pour prendre les mesures et en faire une copie ! », admet Bun Hay mean en tournant en dérision les préjugés sinophobes. Les participants sont « fiers » et « heureux » de monter sur les planches marocaines, le temps d’une communion avec le public marrakchi. L’occasion aussi pour d’autres de se faire connaitre à l’instar de Donel Jack’sman, ironisant sur ses relations avec Jamel, l’homme qui l’a soutenu grâce à son Comedy club : « hâte de le retrouver, à Marrakech pour briser la chaine du qui es-tu renoi ?!  ».

Les deux soirées de gala se sont achevées en beauté. Elles seront retransmises mercredi 10 juillet à 21h05 sur M6. Cette année la sensation s’appelle Bun Hay mean, cet ancien membre du Jamel Comedy Club a eu droit à une longue standing ovation. Dans l’ensemble les shows ont séduit les invités, personnalités et anonymes venus nombreux rire des préjugés, sans frontières, ni interdit.

Le MDR en chiffres :

C’est 100 artistes invités, 5 jours de fête, des shows répartis sur 6 sites d’exception, réunissant 90 000 festivaliers et engendrant 70 millions d’audiences à travers le monde.

Laisser un commentaire