A la uneCoup de coeur

L’association Cœur & Act lance l’opération « Ne baissons pas les masques ».

Atika DEBBOUZE, vice présidente et co-fondatrice Coeur&Act et Laurence LALLEMENT Présidente et Fondatrice Coeur &Act. Credit photo @LaidLiazid

Dans un contexte sanitaire et économique très particulier dû à la pandémie mondiale, les difficultés de certaines populations refont surface. Pour apporter leur soutien aux familles impactées, plusieurs associations adaptent leurs missions, à l’image de Cœur & Act qui s’implique fortement au Maroc.

Une association jeune et dynamique

Forte d’une première expérience humanitaire en Asie, notamment à destination des enfants défavorisés, c’est en 2014 que Laurence Lallement fonde véritablement son association Cœur & Act. L’actuelle présidente fait preuve d’un engagement et d’une passion à toute épreuve, qui portent des projets d’envergure en Asie du Sud-Est.

Grâce à ses actions, plusieurs axes sont travaillés en simultané, intervenant notamment dans les domaines de la nutrition, de l’éducation et de l’autonomie. Ainsi, des campagnes de prévention, de construction ou encore de vaccination ont régulièrement lieu, sous le contrôle de l’association française.

Portée par des bénévoles passionnés et investis, Cœur & Act fonctionne exclusivement sur la base des dons qu’elle reçoit, ainsi qu’avec l’aide de différents partenaires et mécènes. Toutefois, comme le martèle Laurence Lallement, qui exerce elle-même bénévolement, aucune subvention d’Etat n’est perçue par l’association, marquant ainsi un désintéressement et une loyauté hors pair.

Depuis sa création, de nombreuses antennes ont vu le jour à travers le monde, afin de répondre de façon localisée aux enjeux territoriaux. 

Les missions revisitées à l’heure du COVID-19

La situation internationale due à l’épidémie de coronavirus a toutefois poussé l’association à réinventer ses champs d’action. Déjà présente au Maroc depuis plusieurs années, Cœur & Act apporte son soutien dans un secteur pourtant oublié. En effet, les frontières fermées pour raisons sanitaires conduisent le pays à survivre sans l’apport considérable du tourisme.

En l’absence de cette part non-négligeable de l’économie locale, de nombreux foyers se retrouvent privés de revenus, et plongent ainsi malgré eux dans une précarité alarmante. Pour y faire face, l’association a lancé une intervention d’envergure. L’opération, nommée « Ne baissons pas les masques ! » Entend fournir à la population le nécessaire pour faire face aux manques alimentaires et sanitaires.

Dans ce cadre, un millier de familles précaires à été identifié et doit être secouru. L’objectif est de fournir à chacune d’entre elles un colis alimentaire d’une valeur de 200 Dirhams (environ 20€). Pour y parvenir, l’association fait un appel aux dons sur la plateforme Cotizup. Chacun peut ainsi affirmer sa solidarité en quelques clics sur la page de l’opération : https://www.cotizup.com/nebaissonspaslesmasques.

Depuis le début de cette crise, Cœur & ACT Maroc s’est mobilisée pour apporter une aide d’urgence aux familles les plus touchées.

Quelques chiffres :

+ de 13 000 repas offerts à des sans-abris,
+ de 1100 colis alimentaires offerts à des familles marocaines et subsahariennes,
+ de 1200 kits hygiène distribués à des sans-abris, femmes en précarité,

+ de 700 kits bébés (lait, couches, vêtements, jouets),
+ de 5000 masques distribués aux populations…

2500 bouteilles de gel hydroalcoolique offerts au CHU Mohamed V de Safi.

https://www.coeurandact.org

Laisser un commentaire