+ d'EchosEchos CityZoom sur

Gibran Khalil Gibran, une oeuvre poétique faite de réflexion et de sagesse

Et si l’historique poète libanais Gibran Khalil Gibran réapparaissait parmi nous? Depuis le 2 décembre, vous pouvez voir le film d’animation « Le prophète » au cinéma. Il a été réalisé par Roger Allers, le fameux réalisateur de Disney et interprété par Salma Hayek et Mika.

Il était une fois Gibran Khalil Gibran, le « Victor Hugo Libanais ». Il occupe la troisième place du podium des poètes les plus vendus dans le monde, derrière Shakespeare et Laozi. Il est l’un des poètes du Moyen-Orient les plus connus en Occident et a publié près de 22 œuvres dont « Le prophète ». C’est une œuvre poétique faite de réflexion et de sagesse, dans laquelle Khalil Gibran évoque tous les grands thèmes de la vie et y répond avec aphorisme et douceur. Il aborde avec humilité la mort, la vie, l’amour et tant d’autres sujets. Paru pour la première fois en 1923, il a connu un franc succès mondial et a été traduit dans plus de 40 langues. Le recueil est toujours réédité et a été vendu à près de 100 millions d’exemplaires.

Dans le film d’animation, c’est Mustafa, sur le chemin du retour après douze ans d’exil qui incarne un prisonnier politique assigné à résidence. Il va partager avec les habitants de l’île ses poèmes et sa vision de la vie. C’est le célèbre chanteur de pop Mika qui prête sa voix à Mustafa. Mika, de son vrai nom Michael Holbrook Penniman, est né à Beyrouth et a voulu rendre hommage à son pays d’origine par le biais de cette œuvre.

Aux côtés du héros, il y a Almitra, une petite fille de huit ans qui va suivre Mustafa et qui va essayer de l’aider. Sa mère Kamila, interprétée par Salma Hayek, travaille en tant que gouvernante chez lui.

Derrière elle, se cache la brillantissime Salma Hayek, originaire du Liban également. Depuis la mort de son grand-père, elle a toujours gardé une version de cet essai philosophique, car son grand-père le lisait tous les soirs avant de dormir. À travers ce film, elle a pu renouer avec ses origines libanaises. Elle est aussi la productrice du film.

Le but de ce film est de donner une vie à la poésie, et de la rendre accessible à tous. « Ce chef-d’œuvre n’a ni nationalité, ni religion », a-t-elle précisé.

Salma Hayek confie : « J’espère que le film fera du bien aux spectateurs et leur rappellera toutes ces choses qu’on sait, mais qu’on a souvent tendance à oublier. Et j’espère qu’il leur mettra du baume au cœur. ».

Extrait du chapitre sur la nourriture et la boisson

Et quand vous croquez une pomme à pleines dents, dites-lui en votre cœur :

« Tes graines vivront en mon corps,

Et les bourgeons de tes lendemains s’épanouiront dans mon cœur,

Et ton parfum sera mon haleine,

Et ensemble nous nous enchanterons en toutes saisons. ».

Fatima CHHIMA.

Laisser un commentaire