Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Non classéNos talentsZoom sur

Ahmed Sylla, l’humoriste incontournable de la rentrée

Photo par Starus, CC BY-SA 3.0

Si vous ne devez retenir qu’un nom en cette période de rentrée 2018, misez indéniablement sur Ahmed Sylla. C’est simple, en ce début d’automne, le comédien né à Nantes et d’origine sénégalaise est tout simplement sur tous les fronts. Et si Omar Sy nous expliquait il y a quelques mois que « la plus belle des armes est celle du rire », le jeune homme de 28 ans en est aujourd’hui la preuve incarnée. Découvrez tout de suite sa carrière et son actualité.

Des débuts sous le signe de l’humour

Passionné de théâtre depuis l’âge de 14 ans, Ahmed Sylla est bien plus qu’un humoriste, même si c’est cet aspect de sa personnalité qui lui a permis de rencontrer le succès au départ. C’est en 2011, alors qu’il avait à peine 21 ans, que le jeune homme a trouvé son public pour la première fois, en apparaissant au casting de l’émission de Laurent Ruquier, « On n’demande qu’à en rire », sur France 2.

Au départ connu sous le nom d’Ahmed Sarko parce qu’il proposait notamment une imitation du président de la République de l’époque, l’humoriste est finalement rapidement revenu à son vrai nom pour imposer l’ensemble de sa personnalité et de son talent. Au total, le jeune homme est apparu dans une quarantaine d’émissions du programme, avant de se lancer pleinement sur scène, seul face à son public, avec un premier one man show déroulé en 2012 et baptisé « À mes délires ».

Une carrière de comédien qui a mis du temps à décoller

Dans le même temps, en parallèle de son statut d’humoriste en plein essor, Ahmed Sylla a tenté de percer dans la comédie, en commençant par décrocher un rôle le temps de deux saisons dans la série « Le juge est une femme » en 2013. Il faut dire que, avec plusieurs années de théâtre à son actif et des idoles comme Louis de Funès, Raymond Devos ou encore Coluche, le jeune homme dispose de plusieurs cordes à son arc et d’une technique d’interprétation qui devrait séduire les réalisateurs. Malheureusement, sur ce plan-là, force est de constater que le succès se sera fait attendre pour le comédien de talent. En dehors de la série de TF1, les propositions de rôle n’auront pas été nombreuses au départ, avec des apparitions passées inaperçus dans les films « Goal of the dead » et « Chez Ramzi ».

Photo par Starus, CC BY-SA 3.0

« L’Ascension », le film qui a tout changé

Heureusement, depuis bientôt deux ans, tout a changé. Plus précisément, tout a changé en l’espace d’un film, « L’Ascension », qui a connu un joli succès populaire en 2017 en racontant l’histoire de Samy (Ahmed Sylla), qui décide d’aller gravir l’Everest par amour pour une fille de son quartier, Nadia (incarnée par Alice Belaidi). Et, indéniablement, l’état d’esprit avec lequel le comédien a appréhendé ce film en dit long sur son rapport à la vie et à l’art.

Ainsi, bien que, avant toute compétition importante, tous les sportifs prennent normalement le temps de bien se préparer tant physiquement que mentalement, Ahmedy Sylla, lui, a décidé d’y aller sans trop y penser.

En pratique, alors que l’équipe de France de football s’est isolée pendant un mois avant le Mondial 2018, que de nombreux joueurs de poker ont renoncé à la farniente de l’été pour se préparer autant que possible pour les Galactic Series se déroulant fin août, ou encore que la plupart des grands boxeurs s’imposent un régime draconien avant un grand match, Ahmed Sylla a, lui, fait le choix de ne pas tenter de randonnées à montagne avant le tournage du film, alors qu’il n’était allé qu’une seule fois au ski dans sa vie. Résultat : cela s’est terminé par des malaises et sept kilos de perdus sur le tournage, réalisé à plus de 5 000 mètres d’altitude !

Clairement, cette histoire nous montre bien qu’Ahmed Sylla, qui a fait partie de la présélection aux Césars pour le prix du meilleur espoir masculin pour son rôle dans « L’Ascension », prend la vie comme elle vient, sans se poser trop de questions. Et cela lui réussit aujourd’hui. En cette fin d’année 2018, l’acteur-comédien sera ainsi bientôt à l’affiche d’un nouveau film, baptisé « Chacun pour Tous » et réalisé par Vianney Lebasque, tout en portant une nouvelle série loufoque, « Access », diffusée très prochainement sur C8.

Enfin, le jeune homme lancera bientôt son nouveau spectacle « Différent » en assurant une tournée aux quatre coins de la France. Plus rien ne l’arrête !

Laisser un commentaire