Mots clés Posts tagged with "pâtisserie marocaine"

pâtisserie marocaine

0 71

Marseille compte un nouveau refuge pour les amateurs de pâtisseries fines orientales. Nous sommes partis à la rencontre de son cofondateur, Nabil Guelzim, qui nous partage sa passion pour le raffinement. 

“ Au petit Amandier ” se démarque de ce modèle “ old school ” de la pâtisserie populaire avec des détails qui font la différence. D’abord, l’idée même d’une épicerie fine surf sur le modèle branché des concept store en proposant une panoplie de produits innovants. “ On est le premier concept store “ bazar chic ” oriental qui propose aussi bien de la pâtisserie et l’épicerie fine marocaine, que des cosmétiques naturels et bio. ”, précise Nabil. La matière première est la clé de leur succès. Des amandes naturelles, du miel, des épices de premier choix, jouent un rôle primordial dans le rendu final de chaque gâteau. “ Nous proposons également à notre clientèle un bar à jus bio. Nos recettes sont inspirées de la tradition gastronomique marocaine et nos jus sont élaborés dans le respect des saisons (fraises, avocat, figue de barbarie, pastèque, melon, etc.). ” La décoration a également son rôle à jouer. Une décoration soignée et sobre, des couleurs scrupuleusement étudiées et un logo rappelant l’héritage arabo-andalou avec une amande placée au coeur d’un motif Zellij.

Le succès que remporte Au petit Amandier est le fruit d’une collaboration familiale. En effet, les deux frères cofondateurs Nabil et Yasser Guelzim sont issus d’une famille passionnée pour la gastronomie. À l’origine du projet se trouve leur mère, traiteur de renom qui jouit d’une grande réputation à Rabat. “Ma grand-mère était une cuisinière reconnue pour sa cuisine et pâtisserie marocaine. Ma mère a naturellement suivi le même chemin et a perpétué la tradition familiale en devenant traiteur. En vérité, c’est ma mère qui est à l’origine de la création de ce concept store à Marseille. ”, confesse Nabil avec une pointe de nostalgie. Pour lui, c’est une passion doublée d’une expérience dans le commerce. “ Durant mes années d’études au Canada, j’ai eu la chance de travailler dans le business des bijoux de luxe. Cela m’a permis de développer une connaissance fine des métiers du commerce. ”

Nabil prévoit de passer à la vitesse grand V en dédiant un espace du local à la restauration marocaine. “ Des salades fraîches et cuites, des tajines revisités, le tout dans un décor oriental tamisé. ”, confirme Nabil. “ Nous allons également proposer des épices et des thés bio signés par une chef étoilée marocaine et des nouveaux produits cosmétiques rares naturels et bio. ”

A.S

Au petit amandier, 171 rue de Rome 13006 Marseille.

www.aupetitamandier.fr

Articles les + lus