Mots clés Posts tagged with "dinner dans le noir"

dinner dans le noir

0 319
Dîner dans le Noir, organisé par la Table de Canna Marseille

Une belle longévité pour cette entreprise gérée par Sylvie Bancilhon, premier traiteur gourmand et engagé avec des projets emblématiques comme des « Étoiles et des Femmes ». Parrainé par Alain Ducasse, ce projet permet à des femmes issues de quartiers prioritaires de bénéficier d’une formation aux métiers de la restauration avec les grands chefs de la Ville. Pour marquer ses 25 ans, La Table de Cana Marseille a concocté un programme riche en découvertes et surprises qui se dérouleront au cours des prochains mois. En avant-première, un avant goût de cette belle programmation nous a été offert, une occasion de vivre une expérience unique.

Pour marquer le coup d’envoi de ses 25 ans, la Table de Canna nous a réservé une belle surprise. Et pas n’importe laquelle. Un dîner dans le noir magistralement organisé par toute l’équipe au Théâtre de la Joliette.

Une expérience humaine, sensorielle, surprenante…

Bandeau sur les yeux, me voilà en file indienne guidée par notre hôte qui nous conduit à notre table. Dès le début, je me sens complètement déboussolée et inévitablement j’ai une pensée pour les mal-voyants. J’avoue être totalement déroutée et tentée à plusieurs reprises d’enlever mon bandeau des yeux tant l’émotion ressentie est si nouvelle et particulière. Mais je résiste, excitée à l’idée de vivre une telle expérience. Curieuse aussi. Dans le noir total, nous voilà donc installés à notre table. Ainsi réunis dans le noir, nous étions tous dans les mêmes appréhensions face à nous-mêmes, nous nous sommes alors naturellement rapprochés les uns les autres, unis face à ce nouvel inconnu…celui de la redécouverte de nos sens. Le toucher ( oui ma voisine de gauche était très tactile !) Ensuite la voix . Nous prenons le temps de nous écouter les uns les autres, chose de plus en plus rare à l’ère des smartphones ! Et ça fait du bien. Le temps du dîner, concocté subtilement par la Table de Canna, nous apprenons ainsi à nous connaître à tour de rôle, sans oublier personne. Je retiens des rires, des histoires de vie et des expériences personnelles. Seules les voix en écho. A chaque plat servi nous tentons de découvrir les saveurs, et partageons volontiers nos avis faisant ainsi appel à nos autres sens. A noter que les couverts ne nous ont pas été d’un grand secours ! Certains redécouvrent le plaisir de manger avec les doigts. L’expression « manger avec les yeux » n’a plus de sens ici. Manger dans le noir modifie notre perception du goût, nos papilles face aux mets cachés se concentrent. On prend le temps d’apprécier , de deviner, de humer les saveurs, comme si le sens de la vue manquant nous poussait à prendre davantage le temps de ressentir le plaisir de la nourriture. A la fin du dîner, la lumière fut : nous voici démasqués. Quelle surprise ! Oui à travers les voix de chacun nous avions imaginé un visage qui, dans la lumière, apparut forcément différent. Ce qui a rendu ce vécu encore plus fort et intéressant.

Manger dans le noir est une expérience unique. Merci à la Table de Canna pour ce moment inoubliable où nous avons réappris à découvrir tous nos sens. Une expérience humaine et sensorielle à vivre. Dans le noir, nous avons appris à aller vers l’autre sans jugement de valeur. Oui. Ce soir-là, sous les projecteurs des néons, peut-être certaines personnes ne m’auraient jamais adressé la parole ou je n’aurais sans doute moi-même pas osé aller à leur rencontre. Manger dans le noir a permis une chose merveilleuse et rare à la fois : celle de faire tomber certaines barrières au- delà des apparences.

Si vous aussi vous souhaitez vivre l’expérience une seule adresse : http://www.latabledecana-marseille.com

F.C

Articles les + lus