Saveurs du Monde, entre business et découverte culinaire

Saveurs du Monde, entre business et découverte culinaire

0 1101

Le 27 novembre 2014 a eu lieu un évènement désormais incontournable au World Trade Center à Marseille : « Saveurs du Monde ». Olivier Van de Winkel, président de l‘UCCAB répond à nos questions.

Echos d’Orient : Comment est née l’idée d’organiser un événement autour de la cuisine ?

Olivier : Pour remettre les choses dans leur contexte, cette manifestation était d’abord destinée aux chambres de commerce étrangères présentes à Marseille et membres de l’UCCCAB. Nous souhaitions faire une manifestation destinée à la promotion des pays représentés. Très vite, nos avons pensé à y associer les Consulats Marseillais, souvent soucieux de véhiculer une image positive de leur pays, qu’elle soit culturelle, économique ou touristique. Nous avons la chance à Marseille de compter 80 représentations consulaires.
 Pour découvrir un pays et y faire du business, il faut déjà s’imprégner de sa culture pour mieux comprendre son fonctionnement. Le vecteur que nous avons choisi fut donc la découverte culinaire et les spécificités gastronomiques de chaque pays. Cet événement était destiné principalement à un public d’entreprise, des membres des chambres étrangères ou encore des structures tournées sur l’export et l’international.


La deuxième édition « saveurs du monde » a été un véritable succès, selon vous quelle est la recette d’un tel engouement ?

Après une première édition qui avait rassemblé 17 pays et 450 invités, cette seconde édition a permis à 28 pays d’exposer auprès de 800 convives triés sur le volet. Je pense que nous avons, à Marseille, une vraie volonté des entreprises de se tourner à l’international et une intention de beaucoup de pays de les attirer ou encore de communiquer sur leurs atouts. Cet événement en est la rencontre. Le World Trade Center Marseille Provence a mis a disposition une logistique efficace pour nous accueillir. Nous avons été ravis de l’engouement des chambres et des consulats qui ont contribué au succès de la manifestation en cherchant à surprendre leurs visiteurs par l’originalité et la convivialité. Chaque pays avait également mis a disposition des lots originaux qui ont été tirés au sort au bénéfice des participants qui ont ainsi gagné plusieurs séjours, billets d’avion, paniers gastronomiques, …

Comment s’annonce la troisième édition ? 

Après le succès de ces deux éditions, d’autres pays nous sollicitent pour participer à la prochaine édition. Nous envisageons avec notre partenaire du World Trade Center la possibilité d’ancrer cet événement annuellement. Il se veut être une soirée de réseautage incontournable basée sur la curiosité, la convivialité et l’ouverture. Pour le reste, la troisième édition réservera bien d’autres surprises.

Quel sens donneriez-vous à cet événement culinaire ?

Ce n’est pas tant la cuisine qui est à l’honneur mais les saveurs. Elle sont autant différentes qu’il y a de pays et sont le symbole de la diversité des cultures. Pour l’occasion, trois univers ont été crées : l’Europe, l’Orient et les destinations lointaines. Nous avons par exemple pu goûter des bières venant de République Tchèque, de Grande Bretagne ou de Belgique, mais aussi de la Vodka russe, des vins d’Afrique du Nord. Nous avons également eu l’occasion de déguster des harengs hollandais, des produits de Hongrie ou d’Allemagne. La cuisine méditerranéenne y était aussi bien représentée, du Maroc à la Turquie en passant par l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte et Israël, mais également de la Grèce au Portugal via l’Arménie, la Bulgarie, l’Italie et l’Espagne. Plus exotique encore, des saveurs du Mexique, du Rhum de République Dominicaine, du chocolat de São Tome & Principe. L’Extrême-Orient nous a régalé avec des sushis japonais, des gâteaux indonésiens, des mets indiens, …Saveurs du Monde est le seul événement où vous pouvez faire le tour du monde en une seule soirée, tout en égayant votre réseau professionnel.

Quelques mots sur l’UCCCAB…

L’UCCCAB est l’Union des Chambres de Commerces et des Clubs d’Affaires Bilatéraux. Cette association compte parmi ses membres 14 structures destinées aux relations économiques entre la France et les pays représentés. Son objectif est de permettre à ses membres de faire des synergies d’actions vers l’international, mais également d’être force de proposition pour améliorer les relations avec les pays étrangers. L’UCCCAB permet également aux représentations diplomatiques dépourvues de missions économiques d’accéder à un réseau local et de leur permettre de faire émerger leur propre structures.

F.C

Aucun commentaire

Poster un commentaire