Maroun Chedid « Je veux laisser une empreinte dans la cuisine Libano-Méditerranéenne »

Maroun Chedid « Je veux laisser une empreinte dans la cuisine Libano-Méditerranéenne »

0 1593
@Jeff Nalin

 

Chef cuisinier, présentateur d’émission et homme d’affaires avisé  Maroun chedid jongle sans difficultés avec toutes ces étiquettes. Né au Liban il a fait de sa passion un art de vivre et a révolutionné la cuisine libanaise. Maroun Chedid sera également le parrain de Food in Sud qui aura lieu du 24 au 26 janvier 2016 à Marseille. Une occasion de nous faire découvrir en exclusivité sa nouvelle gamme de produits gourmets Libano-Méditerranéenne : « Georgette par Maroun CHEDID »  inspirée par sa  mère. Passionné, Maroun Chedid laissera sans aucun doute son empreinte.

Echos d’Orient : Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir cuisinier ?

Maroun : Ma mère a été la première personne qui m’a motivé à apprendre la cuisine et c’est elle qui m’a transmis cette passion. J’adorais la regarder quand elle cueillait les herbes, les légumes frais et les fruits de notre jardin. Elle avait ses recettes secrètes. Elle adorait rassembler la famille et les amis autour d’un bon repas. Je pense que ce qui m’a vraiment motivé c’est sa joie de vivre, la beauté de la nature et tout ce que la Méditerranée a à nous offrir.

Que représente pour vous la cuisine ? Et la cuisine libanaise particulièrement ?

Cuisiner, c’est ma vie. C’est ma passion. La cuisine libanaise ce n’est pas que de la nourriture, c’est aussi la façon de partager son repas. La nourriture rassemble les gens. C’est très important de partager un mezze avec des amis et des êtres chers. J’aime beaucoup l’énergie positive qui s’y dégage.

Quelle est pour vous la meilleure cuisine ? Pourquoi ?

Je ne crois pas qu’il y ait une meilleure cuisine en particulier. Mais, je suis certain que cuisiner est universel. Pour qu’une cuisine soit excellente, il faut avoir les meilleurs produits et les meilleurs ingrédients. Plus important encore, il faut qu’elle soit préparée correctement, avec les bonnes méthodes et en respectant les produits.

Quel est le secret de votre réussite ?

Travailler dur, la passion, le dévouement, et la détermination. J’adore ce que je fais. Je veux laisser une empreinte dans la cuisine Libano-Méditerranéenne. C’est ce qui me pousse à me perfectionner et à me battre pour réussir.

Comment arrivez-vous à jongler entre présentateur, homme d’affaires et cuisiner ?

Facile. Je travaille 26 heures sur 24. L’organisation et la concentration sont les clés.

« Ma mère a été ma muse culinaire depuis le début de ma carrière »

Dans un interview, vous avez dit « Nous vivons actuellement une véritable révolution culinaire ». Qu’entendez-vous par cette définition ? 

Dans la cuisine Libano-Méditerranéenne, nous avons beaucoup de recettes. Les recettes traditionnelles nous ont été transmises par nos ancêtres. Je pense que les jeunes cuisiniers sont en train de mener une « révolution » en prenant la cuisine de nos parents et grands-parents et en les réinterprétant de sorte à ceux qu’ils soient compatibles avec notre mode de vie moderne. Inspirées par nos connaissances et concordant avec les tendances modernes. Nous introduisons de nouveaux ingrédients, de nouvelles épices et de nouvelles techniques à ces anciennes recettes, créant ainsi la nouvelle cuisine Libano-Méditerranéenne.

Quelle est la personne qui vous a le plus inspiré dans votre carrière ?

Ma mère a été ma muse culinaire depuis le début de ma carrière. Pendant l’édition Food’in Sud, je lancerai une nouvelle gamme de produits gourmets libano-méditerranéenne. Inspirée par mère, et je vous invite vous et vos lecteurs à visiter pour en savoir plus, Georgette par Maroun Chedid.

Vous qualifiez la cuisine comme étant un art, pouvez-vous nous en dire plus ?

Cuisiner pour moi est un art, elle requiert beaucoup de finesse et de patience. Comme un artiste, pour préparer un bon repas il faut penser à tout : les détails, la méthode de cuisiner et la présentation.

Comment imaginez-vous votre avenir ? Quels sont vos projets ?

Je lance ma gamme de produits gourmets Libano-Méditerranéenne inspirée par ma mère « Georgette par Maroun Chedid » durant le Food’in Sud à Marseille. En juillet 2016, la maison Maroun Chedid ouvrira à Beyrouth, il y’aura un restaurant, une école de cuisine et un magasin.

M.M

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire