Le Maroc Contemporain s’invite a Paris

Le Maroc Contemporain s’invite a Paris

0 1753

Pour la première fois et jusqu’à fin mars 2015, l’Institut du Monde Arabe met en scéne à l’art contemporain marocain. L’occasion pour quatre vingt artistes, architectes, designers, plasticiens, créateurs de mode venus du Maroc, de faire découvrir leurs performances au public.

Ayant débuté le 15 octobre dernier, l’exposition le Maroc Contemporain à l’Institut du Monde Arabe à Paris est l’occasion pour de nombreux artistes marocains de présenter leurs œuvres. « Cet événement a lieu sous une tente désertique de 2500 m², installée pour accueillir non seulement tout le volet art plastique mais aussi afin de donner lieu à toute une série de conférences, de débats, de séances de films, de pièces de théâtre, animés par des écrivains, historiens, comédiens, cinéastes », nous explique Moulim El Aroussi, Commissaire Général associé, qui a sillonné tout le Maroc à la rencontre de ces artistes contemporains. Venant de tous les horizons, ils offrent au public un véritable voyage à travers les différentes régions qu’ils représentent. Ainsi, la richesse des courants artistiques, la diversité culturelle, linguistique, ethnique et confessionnelle marocaine n’aura donc plus aucun secret pour personne.

« Les thèmes abordés sont des sujets critiques liés à l’environnement, aux faits religieux, aux traitements de la femme au Maroc »

L’art contemporain à l’heure du numérique

L’essentiel de l’événement s’articule dans un premier temps, autour d’une grande exposition-évenement qui allie photographies et expositions. Les artistes n’ont pas hésité à utiliser des techniques et moyens d’expression variés issues de vidéos ou encore de photographies exceptionnelles. La particularité des œuvres exposées c’est qu’elles ne sont pas intimistes mais se rapportent à des faits d’actualité, et même de société. « Les thèmes abordés sont des sujets critiques liés à l’environnement, aux faits religieux, aux traitements de la femme au Maroc », ajoute Moulim El Aroussi. Cet événement exceptionnel et pluridisciplinaire se poursuivra jusqu’à la fin du mois de mars et sera davantage consacré à la création contemporaine marocaine. Au programme, quatre spectacles de danse, des concerts musicaux, des projections filmographiques.

Cette grande manifestation artistique suscite beaucoup d’enthousiasme auprès d’un public hétéroclite. Un intérêt très encourageant pour les artistes, qui dévoilent non seulement leurs œuvres, mais aussi leurs villes d’origines, parfois peu ou pas connues.

D.H

Plus d’infos :

1 Rue des Fossés Saint-Bernard,

75005 Paris
01 40 51 38 38

Aucun commentaire

Poster un commentaire