L’actualité vue différemment par « Personne »

L’actualité vue différemment par « Personne »

S’il y a bien une chose qui nous accompagne au quotidien, c’est l’actualité. Bons ou mauvais, tous les jours se déroulent de nouveaux événements. Certains individus décident de transmettre l’information d’une façon originale, tel est le cas de « le journal de personne ». Derrière ce pseudonyme intriguant se trouve une jeune femme talentueuse qui met en scène l’actualité. De nature discrète, elle a fait une exception en se confiant aux Echos d’Orient. 

IMG_6350

Elle, c’est personne et personne c’est elle. « On joue à être quelqu’un, alors que nous ne sommes personne ». Elle refuse de s’attribuer une identité. L’information qu’elle veut transmettre est une actualité mise en scène. L’actrice, sur ses gardes, a tout de même signalé sur la page d’accueil de son site « le Journal n’est l’otage d’aucun parti, prisonnier d’aucune opinion, dupe d’aucun soupçon. » On ignore tout d’elle, si ce n’est qu’elle a les yeux verts. La comédienne souhaite réactualiser l’information. Son objectif est d’inciter les uns et les autres à prendre leurs distances avec les événements par le rire, le jeu et la création. Elle aime utiliser le registre satirique dans ses vidéos. Elle n’hésite pas à faire des jeux de mots très subtiles et tellement réalistes. L’actrice apparait tantôt coiffé d’un foulard sur la tête, tantôt les cheveux à l’air. Parfois c’est avec les yeux bandés et déguisée qu’elle se présente. Ce que joue « personne » ne représente pas sa vraie personne, du moins pas forcément, à en croire l’avertissement qu’elle a pris le soin de mettre sur sa page d’accueil. C’est un personnage mystérieux qui dénonce et qui a des convictions. Dans une vidéo intitulée « je fuis Charlie », elle dénonce la Une du magazine hebdomadaire pour « l’anniversaire » des attentats du 7 janvier 2015. « J’hésite entre le mauvais gout et le dégout, entre mauvaise conscience et volonté de vengeance… » La religion, l’histoire, la politique ou même la psychologie tout y est abordés. Ses billets sous forme de vidéos sont récités avec une allocution parfaite et en prime des rimes à chaque fin de phrase. Ses réalisations sont courtes allant de 3 à un peu plus de 10 minutes. Elle a par ailleurs, réalisé des longs métrages. Pour le moment, la comédienne est entrain de travailler sur son troisième long métrage « l’école subversive », pour ce faire une récolte de dons a été lancée sur internet.

Meye Mando

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. Personne qui aurait pu vivre comédienne talentueuse. Elle a choisi une voie mystérieuse faite de discrétion car elle partage à chacune de ses oeuvres avec qui veut l’entendre. Le partage est paradoxalement l’action la moins partagée chez les hominidés. Vous l’avez écrit, son travail est toujours impeccable et offert. Remercions-la de sa générosité. Soutenons-la!

Répondre à michelb Annuler